TIPC
Chercher

Le rapport de l'Université d'Utrecht utilise une lentille de transformation basée sur les travaux du TIPC pour mesurer la contribution aux ODD

Nouvelles

Cet article est republié à partir du site Web de l'Université d'Utrecht.

La recherche sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies montre une forte croissance annuelle à l'Université d'Utrecht et couvre tous les ODD. C'est ce que montre une analyse de huit scientifiques dirigée par Johan Schot (Centre des défis mondiaux) et Gaston Heimeriks. Ils ont cartographié l'essor de la recherche liée aux ODD au cours de la période 2000-2019 et ont examiné les interactions entre les groupes de recherche. Cela fournit une mine d'informations sur l'impact de la recherche (interdisciplinaire) de l'Université d'Utrecht et sur la manière dont cela peut être encore accru.

Recherche ODD à l'Université d'Utrecht

Lorsqu'il s'agit de résoudre les problèmes du monde, nous visons haut. Nous voulons orienter les transformations nécessaires. Par conséquent, notre recherche et notre enseignement se concentrent sur les grands défis mondiaux d'aujourd'hui. Les Nations Unies Objectifs de développement durable (ODD) sont un principe directeur majeur pour nous dans nos recherches et éducation.

Croissance rapide et nombreuses interactions

L'étude montre que les efforts de recherche de l'Université d'Utrecht sur les ODD ont augmenté rapidement après 2000. L'université couvre tous les ODD, mais il existe des points focaux de recherche autour de la santé et du bien-être (ODD 3), le changement climatique (ODD 13) , et eau potable et assainissement (ODD 6). Par rapport à la tendance nationale, l'Université d'Utrecht est particulièrement forte dans la recherche liée à l'ODD 13 qui se concentre sur les besoins des pays en développement dans la transition vers une économie à faible émission de carbone pour atténuer les effets du changement climatique. Les analyses montrent qu'il existe de nombreuses interactions entre différents groupes de recherche axés sur les ODD et avec des groupes effectuant d'autres recherches.

Figure 1. Pourcentage de publications sur les ODD à l'Université d'Utrecht de 2000 à 2020.

Nouvelle méthodologie

L'étude utilise une nouvelle méthodologie développée par l'équipe de recherche qui se concentre sur la nécessité pour la recherche de contribuer à une transition ou à un changement systémique de l'économie et de la société. Schot : « Cela nécessite des recherches qui relient les ODD les uns aux autres. Ce type de recherche interdisciplinaire où s'articulent les recherches sur le développement de nouvelles formes d'énergie, la mobilité, l'eau, l'alimentation, la santé, les recherches visant à réduire la pauvreté, les inégalités, l'amélioration de la biodiversité, le climat et les conditions dans lesquelles la transition peut avoir lieu est présente à l'Université d'Utrecht mais peut encore être renforcée.

Nouvelle norme

Président du Directoire Anton Pijpers  lien externeest heureux que l'étude soit ici. « Lorsqu'il s'agit de résoudre les problèmes du monde, l'Université d'Utrecht vise haut », dit-il. « L'université travaille avec des partenaires autour de quatre thèmes stratégiques et veut orienter les transformations nécessaires. Les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies sont une ligne directrice importante à cet égard. » Ensemble, ils forment un programme global et intégré pour relever les défis sociaux, économiques et environnementaux. Le développement de nouvelles connaissances y occupe une place centrale. Pijpers : « Les universités ont donc une grande responsabilité de contribuer à la réalisation de ces objectifs. Les recherches menées par Johan Schot et d'autres collègues nous aident à évaluer et à améliorer encore cette contribution. Une nouvelle méthode a été développée qui produit une carte des connaissances de la recherche de l'Université d'Utrecht et va bien plus loin qu'un simple classement. Cela s'inscrit dans la politique de l'Université d'Utrecht. La méthode pourrait devenir une nouvelle norme pour mesurer la contribution de la recherche aux ODD. »

La recherche a été menée par : Jolynde Vis, Oscar Yandy Romero-Goyeneche, Felber Arroyave, Enric Villasante, Gaston Heimeriks, Johan Schot, Joost de Laat

Figure 3. Réseau de pôles de connaissances de l'Université d'Utrecht.