TIPC
Chercher

La communauté TIPC présente en avant-première le nouveau laboratoire de ressources TIP

Blog

Rapport de synthèse sur le premier événement d'apprentissage pour le TIP Resource Lab : des membres et des partenaires ont rejoint des praticiens et des chercheurs du monde entier le mois dernier pour prévisualiser cette nouvelle plateforme en ligne, qui présentera des outils, des actions et des enseignements tirés de plus de cinq années d'expérimentation avec Politique d'innovation transformatrice.

Les Laboratoire de ressources TIP offrira des outils et des ressources pratiques pour la mise en œuvre des méthodes TIP et partagera les enseignements tirés du parcours des membres TIPC, des membres associés et des partenaires en Amérique latine, en Afrique, en Europe et en Asie. Le laboratoire est également lié à la recherche universitaire qui alimente la réflexion du TIP sur la nature de la société et les processus de changement.

TIPC lance le Lab par le biais d'un série d'événements d'apprentissage. Ce rapport de synthèse porte sur la première d'entre elles, qui a eu lieu le 22 juillet 2022 :

Quatre-vingt-seize personnes ont rejoint l'événement d'apprentissage en direct, avec des inscriptions de 35 pays et de diverses organisations - y compris des agences STI, des communautés du savoir, des organisations intergouvernementales, des universités et des cabinets de conseil. La plupart des participants provenaient des régions centrales du TIPC en Afrique, en Amérique latine et en Europe, avec d'autres inscriptions d'Asie de l'Est, d'Asie du Sud, d'Amérique du Nord et d'Australasie. Cela a constitué une riche cohorte de participants divers, travaillant tous sur des approches politiques transformatrices dans des contextes très différents, et désireux de partager leur expérience et leurs apprentissages.

Première partie

La première partie de l'atelier a débuté par une session en petits groupes aléatoire, afin que les participants puissent se connecter et discuter de leurs intérêts pour le thème. Il s'agissait également d'une étape importante dans l'instauration de la confiance, car les participants seraient ensuite invités à travailler ensemble en petits groupes pour tester certains des outils.

Le créneau de mise en réseau a été suivi d'une introduction au Lab avec Vicky Shaw. Vicky a également partagé la prémisse du nouveau réseau de coachs, qui sera établi pour aider à mettre les outils et les ressources en pratique.

Ed Steinmueller puis défini les objectifs du Lab. Le projet est une pierre angulaire du programme TIPC et cherche à répondre au besoin de méthodes alternatives d'intervention politique pour une politique d'innovation du « troisième cadre » orientée vers le changement des systèmes afin de répondre aux besoins sociaux.

Ed a expliqué comment le laboratoire mettra en pratique la recherche, l'expérimentation et l'apprentissage dans les régions membres, afin d'opérationnaliser Third Frame. Il offrira un point d'entrée à ceux qui n'ont pas fait partie de l'expérience TIPC à ce jour et consolidera les matériaux avancés pour ceux qui connaissent les concepts et travaillent à un niveau plus approfondi.

Le laboratoire, et chacun de ses composants, sera accompagné d'un guide de l'utilisateur, qui propose un parcours narratif à travers les questions, les processus, les études de cas et les outils.

Bipashyee Gosh a ensuite expliqué au groupe l'architecture du composant 1, qui organise le matériel en quatre sections, chacune contenant un certain nombre de collections de ressources :

  • Comprendre le système
  • Développer une vision du changement
  • Anticiper un avenir différent
  • Théorie transformatrice du changement

Bipashyee a souligné la valeur de la cartographie du système sociotechnique - non seulement pour identifier les éléments d'un système, mais aussi pour voir les connexions et les alignements entre eux qui renforcent les moyens existants, souvent non durables, de répondre à un besoin sociétal.

Elle a expliqué l'importance des niches dans la pensée TIP en tant qu'espaces porteurs de règles alternatives, et pour permettre des interventions et des choix qui peuvent créer et nourrir des technologies, des règles et des réseaux sociaux alternatifs. Elle a également abordé le rôle de l'anticipation et de l'avenir pour nourrir des visions alternatives et guider les décideurs politiques sur les créneaux à protéger.

Enfin, Bipashyee a décrit comment le laboratoire capture les expériences TIPC de construction de théories transformatrices du changement : un processus non linéaire et dépendant du contexte, impliquant l'apprentissage et le désapprentissage des partenaires du projet en cours de route.

La première partie de l'atelier s'est terminée par une visite du site Web du Lab par Géraldine Bloomfield, responsable de la communication de TIPC. Le nouveau site est maintenant dans une phase de développement, avec des travaux continus sur la conception, l'architecture et le contenu. Lors de son lancement à la fin de l'année, les utilisateurs pourront accéder à des centaines d'outils, de ressources et de supports, notamment des vidéos, des infographies, des exercices d'apprentissage collaboratif, des documents de recherche, des blogs et des études de cas.

Les participants à l'atelier ont reçu un accès spécial au site de développement pendant 10 jours et ont été invités à tester le contenu au fur et à mesure de sa mise en ligne et à partager des commentaires et des retours sur le matériel.

Partie II : Outils de test pour une politique d'innovation transformatrice

Après une courte pause, les participants sont entrés dans l'un des deux groupes pour une session de 90 minutes testant les nouveaux outils Miro suivants :

  • Carte pentagonale pour l'analyse du système
  • Théorie du changement à plusieurs niveaux

Le premier a été créé comme un exercice d'introduction pour ceux qui découvrent la pensée systémique socio-technique, tandis que l'outil à plusieurs niveaux est mieux adapté à ceux qui ont une compréhension préalable de la théorie des transitions. UN instantané de cette expérience seront ajoutés à la collection de ressources accompagnant l'outil.

Partie III : Réseau d'entraîneurs

Environ la moitié des participants sont revenus pour la partie III de l'atelier : la première réunion de discussion pour le réseau de coachs. Il s'agit d'un groupe de praticiens et de chercheurs qui souhaitent développer leur compréhension du contenu du laboratoire et aider à mettre les matériaux en pratique pour le développement et l'évaluation de politiques, projets et programmes transformateurs.

La méthodologie TIP est, avant tout, flexible et expérimentale et la personnalisation continue des outils et des ressources et la diversité des interprétations dans différents contextes contribueront à enrichir la réflexion et la pratique futures. Cette nouvelle initiative vise à intensifier l'expérimentation et l'apprentissage des politiques dans différents contextes organisationnels et géographiques.

Avant la première réunion, les entraîneurs avaient partagé leurs motivations à faire partie du réseau. Ces commentaires, qui témoignent également de la diversité et de la richesse des expertises, peuvent être regroupés selon les objectifs suivants :

  • Développer des compétences et des capacités dans la politique d'innovation transformatrice (TIP)
  • Travailler sur l'application pratique du TIP
  • Renforcer l'apprentissage par les pairs et la mise en réseau dans différents contextes et régions
  • Soutenir la recherche sur la TIP ou le développement des capacités des chercheurs

Les entraîneurs ont d'abord été invités à se joindre à un autre petit groupe de discussion pour réseauter et réfléchir sur les séances de test. Le but était de faciliter de nouvelles connexions d'apprentissage par les pairs.

Les entraîneurs ont ensuite rempli un court sondage pour partager leurs réflexions sur la façon de répondre aux attentes énumérées ci-dessus, en fournissant des commentaires sur le temps qu'ils pourraient consacrer, les activités qu'ils trouveraient les plus utiles et leurs canaux de communication préférés.

Le groupe a également partagé des commentaires en séance plénière. Cela comprenait des propositions visant à centrer les discussions du Laboratoire sur des projets, des programmes ou des politiques plus concrets.

L'équipe du Resource Lab intégrera les réponses dans la conception de la prochaine réunion, qui aura lieu le 13 septembre après la atelier sur la composante 2. De nouveaux canaux de groupe ont été mis en place entre-temps pour faciliter un engagement continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.